Catégories
Non classé

(28) Vacances

Ça y est on est au mois de juillet ! En septembre, après mes deux mois de vacances (oui, je vous l’ai déjà dit, j’ai 14 semaines de vacances par an, mais à 44 ans on aime faire valoir les avantages que nous offre la vie), cela fera un an que j’ai ouvert ce blog, un an et 28 articles, que je partage ma fantaisie avec vous.

Je ne sais pas vous, mais j’y ai pris un très grand plaisir ! Il paraît que j’ai amélioré mon style, et mon niveau en orthographe (c’est pas dommage!). Le plus grand défi que j’ai relevé, c’est tout de même, la persévérance et croyez moi, c’était pas gagné !

Du coup je compte bien continuer, si vous n’y voyez pas d’inconvénient.

Je vais juste m’octroyer une pause…je suis en vacances, zut ! Et puis, j’ai également un petit projet littéraire pour l’été, et je compte bien y mettre toute mon énergie.

Comme ça, je vous laisse tranquille un moment. Et puis, je me doute bien, qu’entre vos vacances, les enfants à caser, les collègues à remplacer, et vos lectures préférées sur la plage, vous aurez bien d’autres préoccupations !

Quelle année, tout de même !

Je suis passée de ARS ( Anti Réseaux Sociaux ), à membre du AFA ( Addicts à Facebook Anonymes )…j’y vais même pas, c’est pour faire croire à mon mari que je vais décrocher !

J’ai pris mon envole, de la petite conteuse, à l’auteur qui rêve de voir son nom sur une couverture de livre et qui donne des conseils à d’autres écrivains en herbe. Pour l’édition, je ne baisse pas les bras:  «Un jour mon éditeur viendra », « Un jour on se verra », « Dans sa Maison d’Edition heureux, s’en allant », « Goûter le bonheur de lui donner mon roman ». Pour le soutient aux autres auteurs, c’est juste un truc de dingue !…comme quoi, on peut être dyslexique et dysorthographique, on peut tout de même avoir du talent pour l’écriture .

J’ai du mal à prendre la mesure des choses, on ne m’a pas livré avec les bons outils. C’est pour cela que je m’octroie une pause, pour prendre un peu de recul.

Et puis je viens de découvrir des choses intéressantes sur mon caractère, sur mon cerveau droit, sur ma personnalité, je vais pousser mes recherches; je viens d’étoffer l’étagère « développement personnel » de ma bibliothèque. Le blog a débuté par un état des lieux de mon fonctionnement neurologique atypique, il est fort possible, qu’à la rentrée, j’y apporte quelques explications…personnelles. En gros, moi aussi j’ai de la lecture sur la plage cet été.

En tout cas, je tenais à vous dire : j’aime ma vie, j’aime toutes mes vies, toutes les étapes qui m’on fait devenir ce que je suis. Et vous en faites partie. Je sais, cela peut paraître bête, voir dénué de sens, de trouver une dimension de dialogue et d’échanges, dans une présentation de textes, où la seule personne qui s’exprime, c’est moi. Si je ne me connaissais pas, je dirais que j’ai des tendances schizophrènes, et je m’internerai en hôpital psychiatrique, fissa !

C’est sans compter, le nombre de vues par article, avec les mêmes fidèles, et les retours toujours encourageants, à l’écrit ou de vive voix, pour celles qui me côtoient.

Ce qui me motive le plus à continuer, c’est quand je lis « Merci ». « Merci », c’est faire du bien, c’est réconforter, c’est soutenir.  « Merci de me faire rire, de me faire pleurer », « Merci de me montrer que je ne suis pas la seule », « Merci de me rappeler les choses que j’avais oubliées ».

Alors, merci à vous pour votre attention, pour votre soutien, pour vos retours philosophiques, et vos retours chaleureux, pour vos questionnements. Merci de me permettre d’exister sur un autre plan, même virtuel.

Peut être que c’est ça, finalement, mesurer les choses, prendre conscience du chemin parcouru; c’est sortir de son sac les différentes étapes de sa vie, les assembler, en faire les facettes d’une sphère et la plonger à l’intérieur de sa poitrine (oui, moi aussi, quand je me relis, je me dis qu’il faut que je vérifie si mon mari ne me met pas des acides dans mon café du matin, à la place du sucre !). En tout cas, quand je suis heureuse, c’est ce que je ressens, mon cœur se gonfle, comme si quelque chose venait de s’y insérer…pourquoi pas une boule à facette !

Je vous souhaite une vie aussi belle que la mienne, et accessoirement de bonnes vacances. Si toute fois vous vous ennuyez, sur la plage, ou dans votre salon à cause de la pluie, vous pouvez toujours relire mes articles, pour faire une petite cure avant l’automne. Vous pouvez également en faire profiter vos amis, il n’y a rien de mal à partager les bonnes choses!

À très vite.

Virginie.

Par Virginie

Auteur du blog d'écriture ohlesfillesfr.fr, de contes pour enfants, de pièces de théâtre et de romans jeunesse.

3 réponses sur « (28) Vacances »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s