Catégories
Non classé

(21) Stérile

Ça y est je suis devenue stérile !

Hein ? Non pas cette stérilité là, de ce côté là ça marche encore. Enfin ça marche, je n’en sais rien puisque je n’ai pas du tout l’intention d’avoir d’autres enfants ! J’ai abandonné l’idée depuis longtemps, j’en ai déjà deux, si on arrive à leur offrir un avenir potable ce sera déjà pas mal, avec les perspectives actuelles.

La matrice est intacte, inutile, mais intacte. On fait l’entretien hebdomadaire, pour l’instant pas besoin d’huile, les rouages fonctionnent, c’est mon mari qui s’en occupe…la mécanique ça le connaît, il est assez bon dans le domaine…et en même temps la quarantaine à peine démarrée, ça serait dommage que tout soit rouillé!

La seule chose que je vais regretter dans tout ça, c’est mon gynéco qui part à la retraite. Des comme ça, je ne suis pas sûre d’en retrouver. Non pas qu’il soit beau et charmant, même s’il portait très bien la cinquantaine, puis la soixantaine, et que ça n’est pas désagréable …ça vous aide à vous concentrer… dans certaines positions, mais n’allez pas vous imaginer n’importe quoi !

Non, celui là il était toujours à l’heure ! Parfois même en avance, quand j’avais dix minutes de retard ! Ben oui, quand vous avez l’habitude avec les autres, de poiroter plus d’une heure dans leur cabinet, vous prenez vos aises, et vous renforcez le quart d’heure savoyard. Et croyez moi, j’en ai fait deux ou trois avant lui, j’ai l’impression que c’est une tradition dans le métier.

Avec une clientèle exclusivement féminine, on peut se demander s’ils n’ont pas tendance à se laisser déborder par des discussions interminables, des questions à n’en plus finir sur cette anatomie, somme toute particulière .

Et en même tant il est bien normal de vouloir faire le plein d’informations, quand tu ne vois ce spécialiste qu’une fois par an, ça n’est certainement pas l’homme de Neandertal qui partage ta vie qui va t’expliquer comment fonctionne ton vagin, il ne sait déjà pas comment ça fonctionne dans ta tête ! Non moi ça va, il est mécanicien, je vous l’ai déjà dis…pas néandertalien  !

Mais celui-là, il ne se laissait pas déborder par tout ça : simple, efficace, on n’en parle plus. Je l’ai connu pour ma première grossesse, c’est peut-être pour ça aussi…j’avais plus de questions à lui poser sur mon utérus, que sur mon vagin, c’est moins subtil.

En résumé, et pour faire court, je suis encore capable d’avoir des enfants, je n’ai tout simplement plus envie d’en avoir, c’est tout.

Mais je me sens stérile, sur un autre plan. J’ai l’impression d’être coupée de mon environnement, de me renfermer sur moi-même.

Je n’ai plus envie de sortir, de me balader. Tant que la température ne dépasse pas les 10 degrés au dehors, je n’ai pas le courage d’affronter le monde extérieur. J’ai plutôt le réflexe de m’emmitoufler dans un plaid, par dessus mon gilet en laine et mes mitaines. Cet hiver, j’ai d’ailleurs découvert que j’avais le sang froid…aux extrémités. Du sang de lézard coule dans mes veines, de mes doigts jusqu’à mes poignets, et de mes orteils jusqu’à mes chevilles ! Résultat, des mains et des pieds froids, même avec le poil à bois qui tourne et fait monter la température à 21 degrés dans toute la maison !

Pourtant, il paraît que pour faire venir l’inspiration, moi qui en cherche de temps en temps pour nourrir ce blog, il faut s’oxygéner et marcher. On augmente les neurones, on fait respirer le cerveau, on évite la page blanche. Mais à moins de 10 degrés, et mon sang glacé au bout des doigts, je peux écrire moi après ? Pas sur ! Faut que j’essaie, avec cinq paires de gants, ça devrai passer. En tout cas, c’est bien la seule chose qui me motiverait pour mettre le nez dehors.

Je n’arrive plus à lire, non plus. Pourtant, pour s’évader sans sortir de chez soi c’est plutôt pas mal. Mais là je bloque. Surtout les romans, je n’arrive plus à rentrer dedans. Au bout de trois pages, je ne me laisse plus emporter par l’histoire, j’analyse les tournures de phrases ! Plus rien ne me surprend, je lis les rouages d’écriture au lieu de lire l’histoire. A force d’écrire, je vois comment l’auteur amène son propos et je ne me laisse plus emporter par la magie du texte.

Les seuls textes qui me surprennent sont ceux que je découvre sur mon groupe d’écriture. Et oui ça y est, je suis accro à Facebook ! Qui l’aurai cru ?

Quand j’y pense, il y a plus de trois ans de ça, je change mon smartphone, parce que sur l’ancien je ne peux pas télécharger l’application « Pronote », celle qui te permet de suivre les moindres faits et gestes de ton collégien préféré, enterrant à jamais l’époque où tu pouvait intercepter ton bulletin de notes dans la boîte aux lettres, et faire croire aux plus crédules, que le prof de maths utilisait du blanc correcteur parce qu’il faisait beaucoup de fautes d’orthographe !

Et bien quand j’ai présenté mon vieux smart phone à la vendeuse, elle m’a demandé comment j’avais fait pour tenir jusque là, puisque déjà deux ans auparavant, le serveur ne faisait plus de mise à jour (Windows phone). Plus précisément, elle m’a demandé comment je faisais avec mes réseaux sociaux, les applications ne téléchargeaient plus ou se désinstallaient.

Je lui ai répondu que je n’avais aucun réseau sociaux, que je m’en passais parfaitement et que la seule application qui me servait était celle d’Auchan Drive…le téléphone de la parfaite ménagère !

Bon, et bien maintenant j’ai un blog, et je suis sur trois groupes d’écriture et de lecture, le virus a pris aussi vite que la Covid ! C’est motivant, on confronte nos écrits sur des jeux. Tiens , à l’exercice : proposez un texte à partir du mot STERILE, j’aurai fait un tabac !

Je crois que je fais tout pour me barricader chez moi ! On nous demande de stériliser notre environnement, pour faire barrière à cette épidémie, je crois que je l’ai pris au premier, au second et à tous les degrés! Je n’ai plus qu’à espérer que ça change avec le printemps, la vaccination, et les cafés qui ouvrent leurs portes.

Virginie.

Par Virginie

Auteur du blog d'écriture ohlesfillesfr.fr, de contes pour enfants, de pièces de théâtre et de romans jeunesse.

2 réponses sur « (21) Stérile »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s