Catégories
Non classé

(11) Blonde attitude

Ça y est, déjà une semaine de vacances de passée, mine de rien mon cerveau en avait besoin. A un moment donné j’ai cru à un bug, une sorte de court circuit qui ne laissait plus circuler ma matière grise normalement …si tenté qu’elle ne l’ai jamais fait !

Dans mon cas, on peut se le demander parfois, en tout cas je n’ai aucune honte à l’avouer, j’assume mes faiblesses. Souvent ce n’est pas tant mon cerveau qui ne suit pas, j’ai plutôt l’impression qu’il va trop vite. Non je n’enjolive pas les choses…je cherche des explications !

Je suis revenue plusieurs fois sur mon étourderie chronique, c’est déjà un gros morceau, le manque de concentration n’aide pas vraiment à faire entièrement partie de ce monde.

Mais il n’y a pas que ça comme dysfonctionnement chez moi, non ce serait trop facile, pensez vous !

Souvent on s’en rend compte lorsqu’on partage une conversation avec moi.

Je suis d’une nature curieuse et empathique, ce qui fait de moi une bavarde insatiable…demandez à ma mère , je crois que souvent elle a peur pour ma réserve de salive (si elle ne s’est pas renseignée sur internet pour savoir comment y palier scientifiquement, ça ne saurait tarder) ! Je pense également être capable d’écoute, ce qui rend la conversation agréable, quand je ne ramène pas trop ma fraise avec ce que je pense avoir appris dans mes livres…Hermione Granger sors de ce corps (vous ne pourrez pas comprendre cette vanne si vous ne connaissez pas le monde d’Harry Potter…il n’est pas trop tard.) !

Mais ce dont personne ne se doute, c’est qu’il me faut canaliser ma respiration, me concentrer sur les paroles qui sortent de l’émetteur en face de moi, pour analyser correctement les informations que mon cerveau réceptionne.

Et surtout…tourner sept fois la langue dans ma bouche avant de parler ! Pourquoi ? Pour éviter de dire des âneries !

Voyez-vous la langue française a ses subtilités : un mot peut vouloir dire plusieurs choses, il faut souvent analyser le contexte pour ne pas se tromper de sens. La plus part du temps, les personnes normales n’ont pas vraiment d’effort à fournir pour faire le tri…mais moi, si !

Et ce n’est pas par lenteur d’esprit, c’est au contraire parce que je pense trop vite et dans tous les sens ! Tous les sens de notre belle langue viennent à moi en même temps, et si je ne prends pas le temps nécessaire je peux vite m’emmêler les pinceaux, et imaginer tout autre chose que ce que mon interlocuteur essaie de me transmettre.

Un jour, il y a un moment déjà, alors que je commençais à peine à savoir faire à manger, j’étais novice en la matière et en soif d’apprendre, j’écoute les conseils de mon cousin, pour réussir une mayonnaise parfaite. Il explique que le secret, est de prendre des œufs à « température » ambiante, ainsi il sont plus « chauds » qu’en sortant du frigo et il prennent mieux. Et bien mon cerveau est allé trop vite, il a associé « température » et « chaud », ma langue a eu la flemme de tourner sept fois dans ma bouche et je lui est donc demandé : comment on pouvait faire une mayonnaise avec des œufs cuits ?

Bon maintenant ça se voit moins, avec les années, j’ai décuplé ma capacité d’adaptation au monde réel, c’est devenue une seconde nature.

Et puis cette manie de capter tout ce qui me vient en tête et d’en faire des associations d’idées me sert pour l’écriture, c’est devenu un atout, qui sait, un jour il en ressortira quelque chose de plus grand qu’un blog ?

Bien sûr, je fais des récidives de temps en temps, lorsque je baisse ma vigilance, souvent en fin de conversation, quand je quitte une amie…par exemple, cette semaine, mon amie assistante maternelle qui me montre sa voiture un peu trop chargée. Elle me parle, entre autre de la poussette double qu’elle utilise habituellement, et d’une poussette simple, qu’elle prête en certaines occasions à sa mère. Parce que lorsque cette dernière l’accompagne dans ses ballades, elle aime bien pousser une poussette . Si elle avait dit « pousser les enfants », je ne me serais même pas posé la question, mais elle a dit « poussé une poussette »…alors le plus naturellement du monde je lui ai demandé: « Mais du coup elle met quoi dedans ? ». Non mais en français faut être précis mince!

J’ai donc mis mon cerveau au repos, et je me suis occupée de moi sur un autre plan.

J’ai utilisé mon cadeau : un bon pour un massage Ayurvédique…. comprenez, massage traditionnel indien. Lors de mon entretien avec la masseuse, pour cibler mes besoins, afin d’adapter son intervention, j’ai appris que mon VATA était assez élevé…trop d’hyperactivité.

Ainsi j’ai eu droit a un massage lent …long….90 minutes… « enveloppant, enracinant, dans un environnement rassurant et confortable avec beaucoup d’huile lourde, chaude et nourrissante ». Un régal ! Je suis redevenue un nourisson, aucune parcelle de mon corps n’a été épargnée, des lobes des oreilles aux doigts de pieds. Mon corps et mon esprit se sont reconnectés !

Je suis ressortie délassée et bien huilée…j’ai hésité à me faire des frites en arrivant à la maison, mais comme elle avait utilisé de l’huile de sésame, j’ai préféré prendre une douche !

Je vous le recommande, moi je vais y retourner aux prochaines vacances, je me le suis promis. Pour une fois que je fais un truc pour moi.

Allez, j’ai dis à mon cerveau qu’il allait se reposer…donc,je vous laisse !

Virginie.

Par Virginie

Auteur du blog d'écriture ohlesfillesfr.fr, de contes pour enfants, de pièces de théâtre et de romans jeunesse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s