Catégories
Non classé

(2) 40 degrés à l’ombre

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir pris la décision de vider mes pensées envahissantes par l’écrits, ou d’avoir passé, déjà, une semaine à l’océan , ou bien que le Leclerc ait enfin rempli le rayon de bandes d’épilation à la cire froide (je vais pouvoir me faire bronzer l’intérieur des cuisses : avant de partir, je n’ai pas estimé que les autres moitiés de mes jambes, méritaient, elles aussi d’être privées de leur bulbes …mais voilà, le soleil est impardonnable et a révélé ma pilosité indécente aux yeux de tous ! ), mais je me sens mieux, je suis moins stressée.

Comme quoi, il ne faut jamais désespérer, et peut être qu’anticiper une épilation « jambe complète» avant de partir en vacances, serait la solution à beaucoup de maux dans le monde…on ne saura jamais, ça peut être un tout. Ne misons pas tout sur l’esthétique on risquerai de passer pour des gens superficiels !

Je m’ouvre à la vie, je m’ouvre au embruns, je m’ouvre au soleil et aux 40 degrés à l’ombre.

Qui a dit que mourir de chaud n’était pas possible au bord de l’océan, qui a osé penser que pour séjourner au bord de l’Atlantique il fallait vivre avec un gilet? Qui a un jour, pu émettre l’idée que le vent c’est toujours froid ? Qui ?

Pas moi en tout cas, et pas ma fille qui s’est brûlée au deuxième degré, sous le soleil ! Bichette, mon amour, je n’écouterai plus les vilaines personnes, le vent c’est frais, mais ça ne chasse pas les UV. Maman te demande pardon.

À cause des cloques et de la paraffine, nous avons préféré attendre la fin d’après midi pour profiter de la plage. Nous sommes donc allé faire des courses climatisées, à 10 km dans les terres …enfin, la climatisation était dans les magasins, pas dehors.

Maman ! J’ai cru mourir ! Plus de vent, plus d’embrun, l’enfer sur terre rien que pour sortir de la voiture et aller poster une lettre : mes claquettes ont commencé à fondre sur le trottoir, ma vue a commencé à se brouiller, j’ai cru voir un mirage, Brad Pitt à Mimizan , mais j’ai percuté tout de suite…heureusement, mon cerveau n’avait pas totalement fondu! C ‘était mon mari qui s’avançait vers moi « Te trompe pas c’est « autres département », fais gaffe ! »,… je lui pardonne, il a du penser que la canicule avais déjà atteint mes neurones, le pauvre.

Que personne ne m’emmène passer des vacances dans le sud de l’Italie, je me suicide avant !

j’ai pourtant passé toute mes vacances d’adolescente sur la côte d’azur, chez mes cousins, mais 10 étés au bord de l’océan, et des origines haut savoyardes auront eu raison de mon acclimatation aux grosses chaleurs.

Je préfère de loin vivre en Alaska ou au fin fond de la Laponie (tant qu’il y a un centre commerciale), plutôt que dans un pays où on ne peut respirer que de l’air chaud !

Avec le froid on peut mettre des vêtement, des peaux de reines et des bottes en peau de phoque (je suis écolo, pas végane…et non je ne porterai jamais de vison, j’ai déjà du mal avec les parkas et leur fourrures de ragondin autour de la capuche !), vous faites quoi à 40 degré à l’ombre, où même entièrement nue vous transpirez comme un boeuf…vous courrez le 500 mètres pour faire du vent ?

Non, bien sur, 500 mètres ça ne suffit pas ! Non, vous déménagez et puis c’est tout !

Bref, j’aime et je revendique les vacances au bord de l’océan.

Virginie.

Par Virginie

Auteur du blog d'écriture ohlesfillesfr.fr, de contes pour enfants, de pièces de théâtre et de romans jeunesse.

3 réponses sur « (2) 40 degrés à l’ombre »

Comme tu le sais je suis du Sud, et ce ne sont pas les 40 degrés où plus qui m’en chasseront. Je peux même t’avouer que l’on peut quand même profiter de siestes que l’on nomme « crapuleuses » juste pour le plaisir de se plonger sous l’eau après.
Non, définitivement, je suis une fille du Sud… Et j’adore aussi l’océan. ❤️❤️❤️

Aimé par 1 personne

Répondre à Virginie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s